Pourquoi consacrer une page spéciale à cette petite bergère devenue

la Grande Sainte Germaine de Pibrac (près Toulouse) ?


Parce qu'il n'y a aucune incompatibilité avec un site d'anciens, et que si méconnue elle est pour certains, il est intéressant de mieux la connaître, car elle, depuis 370 ans, n'oublie pas les gens qui s'adressent à elle.


Mais au travers du modeste ouvrage que nous lui avons consacré,nous voudrions laisser l'internaute juger par lui-meme de ce qui a été écrit, souvent en enjolivant la vérité... ce qui équivaut à la fausser !


Au TOP 10, vient en tête l'Ultramontain Louis VEUILLOT (grand oncle du Cardinal Pierre Veuillot -1913-1968)  qui a rempli plus de 330 pages, quand la vie de Ste Germaine se résume à une dizaine de pages...Mais, ses nombreuses références au Cardinal Bossuet sont, comme dirait un bon professeur de français : "hors sujet".


Tel autre qui n'a pas dû se déplacer à Pibrac, n'aurait peut-être pas écrit  que chez les Cousin, ce n'était qu'une modeste habitation, un champ de peu d'étendue, un troupeau de peu de valeur...Pour l'époque 1579, un troupeau d'une dizaine ou vingtaine de têtes n'était pas signe de pauvreté ; la maison, en cette année de 2014  est toujours une solide batisse toujours en place depuis 435 ans minimum !


Tel autre, auteur d'un premier ouvrage de 37 pages, a réalisé une seconde édition avec  plus de 250 pages....L'imagination se développe avec le temps.


Le petit ouvrage d'Alphonse Bremond, vous permettra de découvrir ce qu'il est advenu du corps non-corrompu de notre petite Bergère.


D'aucun vous ferons assister aux funérailles de la petite Germaine au travers d'une gravure peu probable.


Quand au dernier ouvrage écrit par l'abbé Rouquette, il vous semblera tomber entre les mains d'une maison d'édition à la chaîne dés les premières lignes  de l'ouvrage, tout en vous croyant "au théatre ce soir"...


Ce que nous avons réalisé est modeste, mais créé en présentant les archives de l'époque...chose qui n'avait jamais été fait jusqu'alors  ; la révélation de ces faits permettra au lecteur de mieux comprendre l'authenticité des évèments au travers des récits et témoignages vivants.


Chacun jugera...Mais dans la joie ou dans la peine, soyez assuré que Ste Germaine est toujours à votre écoute.

Germaine Cousin par l'abbé Laurent -1768

Germaine Cousin par Louis Veuillot -1854

Manuel du pélerinage -1856

G. Cousin par Postulateur de la cause -1867

Germaine Cousin par L.F. Guérin-1867

Germaine Cousin par le Père Bion -1867

Germaine Cousin par l'abbé Albouy -1867

Germaine Cousin par Alphonse Bremond -1867

Germaine Cousin par le Père Joseph Boër -1867

Germaine Cousin par  J.M.J. -1868

Germaine Cousin par "X" de Lyon ? -1868

Germaine Cousin par  le Chevalier M. Montrond -1868

Germaine Cousin par l'abbé Rouquette -1869

Germaine Cousin d'après des documents authentiques,par B. Stassinet  -2014

RETOUR  à L'ACCUEIL